Fédération de la Drôme

Fédération de la Drôme
Accueil > EDITORIAUX
 
 
 
 

Des voeux 2012 pour un avenir plus humain !

L’humain d’abord doit être au cœur des vœux pour l’année 2012, et notamment pour les échéances électorales. Le vote des citoyens, déterminant pour chasser Sarkozy et sa droite libérale, doit instaurer une société émancipatrice. L’humain a besoin d’une société de liberté, fraternelle, égalitaire et solidaire. S’exprimer, construire, proposer, agir, sont des verbes d’actions que le peuple a besoin de s’approprier pour cultiver son jardin !

2012 sera une année décisive pour un changement politique et pour que le Front de Gauche gagne les élections et défende une société porté sur « l’ humain d’abord ». Opérer un véritable changement est un enjeu fondamental pour gagner la confiance des citoyens français mais également au niveau européen.

Regardons en Europe, le plan Merkel-Sarkozy est un authentique plan d’austérité pour les peuples, avec un retour de l’argent roi et le maintien de la finance comme vecteur d’épanouissement en premier abord, mais aussi un abandon des services publics de la santé, de l’énergie, du logement de l’éducation et des transports vers des services d’intérêts généraux liés à la seule finance et non aux besoins des populations. Et l’effacement du terme république de la constitution hongroise remet en cause l’égalité des peuples ; ceux que l’extrême droite et la droite libérale effectue en Hongrie, certains en rêvent ailleurs. Les peuples sont dans un revers de l’Histoire, et seront étouffés !

Regardons en France, la rigueur s’installe dans les foyers ; l’augmentation des prix en 2012 salera les factures des citoyens : TVA, gaz, train, mutuelles, sans compter les produits induits et que symbolise 0,3% d’augmentation  du SMIC, soit 9€22 de l’heure, face à ces majorations des prix ? Qu’évoquent ces 3 centimes face à la kyrielle de taxes, hausses de tarifs et face aux mesures d’austérité ? 2012 s’annonce rude pour le portemonnaie des ménages français. Par contre, nos capitalistes s’engraissent avec le profit effectué en bourse, comme certaines actions (Total, Suez, Axa, etc…).

Regardons l’emploi, il sera certainement un des grands sujets de l’année 2012. Plus de 10% de la population active au chômage, un Pôle Emploi n’assurant plus sa principale mission, avec des temps partiel subis et les formations au rabais, les salariés n’entrevoient pas un avenir radieux. Même les emplois publics sombrent dans la perte. Comment un chômeur ou un jeune sortant des études peut obtenir un emploi pérenne avec un contrat à durée indéterminé. Les entreprises ne pensent qu’à délocaliser, les industriels fermer les sites. L’emploi de tous les domaines, industriel, agricole et public est en danger. Cette démarche induit une baisse de la qualité et du savoir-faire.

Regardons l’instauration de la TVA sociale, véritable holdup des citoyens si elle est instaurée. Cette loi exonérera les patrons de cotisations sociales et se répercutera pour l’ensemble des citoyens, mais avec des degrés divers. Ainsi, un ouvrier au SMIC supportera davantage la TVA sociale qu’un rentier. C’est encore faire la part belle aux banques, au profit boursier et bien entendu aux riches.

Les questions sociales seront au cœur des débats, La mobilisation citoyenne est nécessaire pour donner un grand coup de pied à cette société archaïque, où le mot humain n’est jamais repris.
Travaillons le terrain syndical, militant, associatif, pour que chacun apporte sa pierre à l’édifice que le Front de Gauche construit pour faire passer « l’Humain d’abord » et satisfaire les besoins sociaux.
Le Front de Gauche osera un autre choix politique que celui instauré actuellement, avec un véritable projet de société. Mais en préambule, battre clairement Sarkozy et sa bande du Fouquet’s et la droite de façon durable est primordial pour connaître une société plus humaine.

Ce premier éditorial a été une façon de vous présenter mes meilleurs vœux pour que 2012 soit l’année d’une nouvelle ère, effaçant celle du capitalisme.

Pascal GIRARD
Membre de la direction départementale du PCF Drôme
Candidat suppléant aux législatives pour  la première circonscription de la Drôme

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 
PCF Drôme 10 rue Servan 26000 VALENCE - Téléphone : 04.75.42.71.68 - http://pcfdrome.fr - pcf.26@orange.fr